Interview with Slowz: “My Upcoming Album Will be a New Adventure for Me”

dylts-slowz-interview

Read the interview in French

Slowz is a French artist making music since 2013, mixing influences from R&B, rap, and electronic. The result is a sound signature combining soul and mood electronica. After revealing a few songs since last year, he just released his new 8-track EP called “Therapy“. It was the perfect opportunity for us to catch up with Slowz, to learn more about his approach and future projects.

Hi Slowz, for those who might not know you yet, can you introduce yourself in a few words?

Hey, my name is Jérémie and I’ve been making music for almost 8 years now. I started with the alias Alex Pace and became Slowz shortly after. I’m also passionate about skateboarding!

After teasing “Nice and Slow” and “Alone With You” in April and June 2020, you finally unveiled your latest EP “Therapy” last September, relieved?

Yeah, definitely. COVID kind of ruined it. We should have released it on a label already a year and a half ago, but the pandemic slowed everything down. We decided to release it on our own instead of waiting longer. And it was also important to me to release it, considering the number of collaborators there, out of respect for their work.

What were your influences in producing these 8 new tracks?

Actually, I completely immersed myself in the R&B wave (Kiana Ledé, H.E.R, Asiahn and so on…). I also remember listening to “Geography” by Tom Misch and the discography of Roche Musique on repeat. Being immersed in that, that’s what stood out.

On the technical side, what are your production tools?

Not that many: a midi keyboard, my computer, and headphones.

You’re keeping a low profile on social media but we’ve caught glimpses of a debut album in the final stages? Can you tell us more about it?

I am indeed keeping it low-key. I would really like people to know me for my music, and not for the pictures or videos I post on Instagram. So yeah, this is the biggest project I’ve been working on since now the first lockdown. Until now, I didn’t really feel legitimate to release an album. I lacked knowledge and techniques. I was constantly dissatisfied until I wrote this album. Thanks to the lockdown, I was able to take the time to sit back for a month and watch videos on Twitch of all the guys I liked making music. It’s like I learned from the best. The only thing I can say is that this album will be totally epic. It’s going to be completely new, the beginning of an adventure for me, I hope.

You shared with us this summer your excellent remixes of “Eye to Eye” by SIA, how did you get this opportunity?

I’m lucky to have two managers, s/o Peace Bisquit. They have a lot of contacts and we submit projects like this to them. So this remix happened via discussions between managers I’ve never been in direct contact with Sia. I’ve been working with Peace Bisquit for a while but I didn’t feel up to seizing all the opportunities. Today it’s different.

Do you have more remixes on the way?

Yes, from now on I’ll take all the opportunities that are offered to me. Expect a lot of remixes!

Do you have any projects of shows to make us dance?

I would like to but without a tour manager, it’s complicated… I still have to work to make something happen.

Finally, to make us dive a little more into your universe, what are your 5 top tracks at the moment?

You can listen to “Therapy” EP now, and follow Slowz on : Spotify | Facebook | Instagram | Soundcloud


French version

Slowz est un artiste français qui produit de la musique depuis 2013, mélangeant des influences venant du R&B, du rap et de l’électronique. Le résultat est sa signature qui allie soul et electronica d’ambiance. Après avoir dévoilé quelques morceaux depuis l’année dernière, il vient de sortir son nouvel EP 8 titres intitulé “Therapy“. C’était l’occasion parfaite pour nous de discuter avec Slowz, pour en savoir plus sur sa démarche et ses futurs projets.

Salut Slowz, pour ceux qui ne te connaitraient pas encore, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Yo, je m’appelle Jérémie et je fais de la musique depuis presque 8 ans maintenant. J’ai commencé avec un alias qui était Alex Pace et je suis devenu Slowz peu de temps après. Je suis aussi passionné de skateboard !

Après avoir teasé “Nice and Slow” et “Alone With You” en avril et juin 2020, tu as dévoilé enfin ton tout dernier EP “Therapy” en Septembre dernier, soulagé ?

Ouaip carrément. Le COVID a un peu tout ruiné. On aurait dû le sortir sur un label il y a 1 an et demi déjà, mais la pandémie a tout ralenti. On a décidé de le sortir maintenant en autoprod plutôt que de le laisser continuer à vieillir indéfiniment. Et ça me tenait aussi à cœur de le sortir, compte tenu du nombre de collaborateurs présents, par respect pour leur travail.

Quelles ont été tes influences pour produire ces 8 nouveaux morceaux ?

Je me suis mangé toute la vague R&B dans la tronche en fait (Kiana Ledé, H.E.R, Asiahn et j’en passe…). Je me rappelle aussi avoir écouté en boucle “Geography” de Tom Misch et la discographie de Roche Musique. En étant plongé là dedans, c’est ce qui est ressorti.

Côté technique, quels sont tes outils de production ?

3 fois rien : un clavier midi, mon ordi et un casque audio.

Tu restes discret sur les réseaux sociaux mais nous avons entre aperçus un premier album en finalisation ? Tu peux nous en dire plus ?

Je reste effectivement discret. J’aimerais vraiment que les gens me connaissent pour ma musique et non pour les photos ou vidéos que je vais poster sur Instagram. Alors oui, c’est le plus gros projet sur lequel je travaille depuis maintenant le premier confinement. Jusqu’à maintenant, je ne me sentais pas vraiment légitime de sortir un album. Je manquais de connaissances et de techniques. J’étais un éternel insatisfait jusqu’à l’écriture de cet album. Grâce au confinement j’ai pu prendre le temps de me poser pendant 1 mois à regarder des vidéos sur Twitch de tous les mecs que je kiffais qui faisaient de la musique. C’est comme si j’avais appris aux côtés des meilleurs. La seule chose que je peux dire c’est que cet album aura une dimension totalement épique. Ça sera complètement nouveau, c’est pour moi le début d’une aventure, je l’espère.

Tu nous as partagés cet été tes excellents remix de “Eye to Eye” par SIA, comment l’opportunité s’est présentée pour toi ?

J’ai la chance d’avoir deux managers, s/o Peace Bisquit. Ils ont beaucoup de contact et on leur soumet des projets comme celui-ci. Ça se fait donc de manager à manager. Je n’ai jamais été en contact direct avec Sia. Ça fait un moment que je travaille avec Peace Bisquit mais je me sentais pas à la hauteur pour saisir toutes les opportunités. Aujourd’hui c’est différent.

C’est un exercice dans lequel on te retrouvera prochainement ?

Oui, désormais je saisis toutes les opportunités qui s’offrent à moi. Attendez vous à un paquet de remixes !!

Des perspectives de tournées pour nous faire danser ?

J’aimerais bien mais sans tourneur c’est compliqué… Je dois encore travailler pour que quelque chose se présente.

Enfin, pour nous faire plonger un peu plus dans ton univers, quels sont tes 5 sons du moment ?

Ça vous donnera peut être un aperçu des sonorités du prochain album, qui sait ?

Vous pouvez écouter l’EP “Therapy“, et suivre Slowz sur : Spotify | Facebook | Instagram | Soundcloud

Leave a Comment

Your email address will not be published.